Quel modèle de laïcité pour le Québec ?

La Coalition Laïcité Québec a réuni trois spécialistes de la laïcité afin de débattre du modèle de laïcité dont le Québec a besoin. Afin de contribuer au débat citoyen, les trois participants ont été choisis parce qu’ils présentent des profils et des opinions qui peuvent être complémentaires, ou même divergents.

Débat organisé par la Coalition Laïcité Québec,

le jeudi 26 avril, 19 h

Avec Henri Peña-Ruiz, Institut d ’études politiques de Paris,

Caroline Beauchamp, juriste et auteure de Pour un Québec laïque

Daniel Weinstock, Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en éthique et philosophie politique

Modératrice : Rachida Azdouz, Psychologue et spécialiste en relations interculturelles

Centre St-Pierre, salle Marcel-Pépin 1212,

rue Panet, Montréal, QC H2L 2Y7

Métro Beaudry

Contribution volontaire

Henri Pena-Ruiz est maître de conférence à l’Institut d’études politiques de Paris et professeur agrégé de philosophie en Khâgne (classe supérieure classique) au lycée Fénelon. Philosophe et écrivain défendant les valeurs de solidarité, il est devenu un spécialiste des questions de laïcité qu’il pose comme fondement de l’universalité. C’est à ce titre qu’il a été en 2003, l’un des vingt sages de la commission sur la laïcité présidée par Bernard Stasi. Il a publié une quinzaine d’ouvrages sur la laïcité et sur les valeurs de la République dont le livre Qu’est-ce que la laïcité ? (Gallimard, 2003). Tout prochainement paraîtra Entretien avec Karl Marx (Paris 2012, Editions Plon).

Caroline Beauchamp est juriste spécialisée en droit constitutionnel. Après avoir travaillé comme avocate au ministère de la Justice du Québec, elle est aujourd’hui consultante en droit et rédactrice. Elle est la principale rédactrice de l’Avis du Conseil du statut de la femme (Affirmer la laïcité, un pas de plus vers l’égalité réelle entre les femmes et les hommes) et a publié en 2011 un essai Pour un Québec laïc (Presses de l’Université Laval).

Daniel Weinstock est professeur titulaire au département de philosophie de l’Université de Montréal et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en éthique et philosophie politique. Il a publié de nombreux ouvrages portant sur l’identité, le nationalisme et le pluralisme. Il est l’un des principaux auteurs du Manifeste pour un Québec pluraliste qui voulait rassembler les forces en faveur d’un modèle de laïcité ouverte.

Rachida Azdouz Psychologue, spécialiste en relations interculturelles et directrice du Service de soutien à l’enseignement de l’Université de Montréal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :